fbpx
  • 1-450-800-5645
  • info@portail626.ca

Vos étoiles, est-ce important ? Partie 1

Vos étoiles, est-ce important ? Partie 1

Bonjour. Aujourd’hui, nous allons analyser les critiques sur l’internet et les séquelles pouvant en résulter.

Je ne vous parlerai pas du cas de Toyota, car même si cette crise était assez importante et remplis de leçons (que je vous expliquerai dans un autre post), il ne représente pas vraiment les enjeux des PME. Je vous parlerai d’un cas fictif.

Le restaurant en crise

En premier lieu, imaginons une entreprise: une PME, qui serait un restaurant de quartier. Ce restaurant a une propriétaire unique, Danielle. Elle est en affaires depuis 6 mois. Ses revenus sont en croissance, mais elle a quelques difficultés à attirer plus de clientèle. Une histoire des plus banales…

Cependant, une journée d’été, elle se sépare de son copain de cinq ans, Mark, pour des raisons personnelles. Mark n’accepte pas très bien la séparation. Il sait que le restaurant est très important pour Danielle, alors il décide de se venger. Lors d’une soirée arrosée, lui et quatre de ses amis s’allient pour salir l’entreprise sur les médias sociaux. Cependant, il ne décide pas de dire des méchancetés, mais plutôt de créer des faux comptes sur Google et inventer des “clients”. Mark raconte qu’il a été malade, à la suite d’une visite au restaurant. Ses amis postent d’autres mensonges sur le service et la salubrité, sur quelques jours d’intervalle.

Le sabotage a eu l’effet escompté. Danielle a vu sa clientèle descendre drastiquement. Elle se demandait pourquoi, jusqu’à temps qu’un client régulier lui fasse la remarque, des critiques sur les réseaux sociaux. Cette action a eu une répercussion très négative sur l’entreprise. Heureusement, puisque c’est une histoire inventée, nous décidons que Danielle a réussi à reprendre le contrôle de la situation. Mais elle a passée proche de la faillite.

Vous pensez que ça ne pourrait jamais vous arriver? Ce type d’histoire, quoique très rare, peut arriver à n’importe quel entreprise. Que ce soit un mauvais employé renvoyé, des amis ou relations houleuses, ainsi que du sabotage de compétiteurs.

Rien de mieux que plusieurs mauvaises critiques pour envoyer un client dans un autre commerce !

Comment? Très simple : le bouche à oreilles est très efficace pour une entreprise, mais ce n’est pas la seule chose que nous devons prendre en cause. Si de nouveaux clients, ou même d’anciens clients voient ce genre de mauvaises critiques ; je vous laisse deviner la suite. Ça peut signifier des jours très difficiles pour votre entreprise.

Nous vous viendrons avec quelques idées pour « dealer » avec ce genre de problème, la semaine prochaine !

Portail 626 — Plus qu’une agence de gestion d’image de marque !

admin

Leave your message